logo

Recit d’un voyage en Inde avec un Iphone

Ce voyage en Inde était, à son commencement, entièrement pensé pour la photo. Mon ami et photographe Thomas Monnier (www.thomasmonnier.com) et moi-même avons fait en tout plus de 12 000 photos. Mais l’Inde va bien plus loin qu’une expérience photographique, c’est aussi une aventure humaine grâce à des magnifiques rencontres, un road trip sur les routes dangereuses de l’Inde mais aussi une multitude de petites anecdotes. Nous avons donc décidé parfois d’abandonner notre matériel photo pour raconter l’Inde avec un Iphone. Plus que la qualité et le nombres de pixels, c’est l’instant qui a compté. En voici notre récit.

 

Tout commence par le voyage. Nous sommes parti de Paris Orly avec une escale de quelques heures à Londres Heatrow.

L’attente et déjà, le soleil. C’est bien la silhouette de Thomas que vous voyez là.

 

Les premières expériences de photos… cette photo prise par Thomas en dit long sur notre envie de découvrir ce pays

 

Puis le coucher de soleil. Voyageant vers l’est, la nuit est très vite ‘tombée’.

Arrivé à Mumbaï, on découvre une ville, urbaine, totalement différente des villes que nous connaissons en France car la vie est présente partout avec ses marchés, ses rues commerçantes, mais aussi ses nouvelles constructions comme cet immense pont.

 

Puis nous décollons deux jours plus tard vers le nord, pour Delhi.

 

Delhi est une immense ville où tout est permis. Ici, ce salon de thé est très particulier, car vous pouvez vous y asseoir et contempler des expos photos des paysages de l’Inde, tout en surfant sur Internet et tout cela presque gratuitement. En effet, il n’y a pas de prix, seule une petit boite où vous pourrez laisser quelques roupies pour votre thé.

 

N’ayant pas pu nous rendre à Agra pour voir le Taj Mahal, faute de temps, nous avons visité un ‘mini’ Taj Mahlal au sein même de Delhi appelé Humayun’s tomb.

 

Le road trip dans le Rajhastan commence. Nous avons eu la chance d’avoir notre propre voiture. En Inde, il est impossible de louer une voiture sans chauffeur, Sunita, l’amie de Thomas, nous a donc prêté la sienne. Encore merci à toi.

 

En Inde, tout est nouveau pour nous européens. Même les oiseaux qui picorent les miettes de gâteaux dans une aire d’autoroute sont nouveaux à nos yeux

 

La route en Inde sans les camions colorés ne serait pas la même. Ici inutile d’utiliser vos rétroviseurs, il vous suffira de klaxonner pour indiquer que vous souhaitez dépasser un camion ou une voiture, peu importe d’ailleurs par la droite ou par la gauche. Le code de la route n’est pas tout à fait respecté si vous voyez ce que je veux dire 😉

 

Un vrai road trip, ce sont aussi les pauses dans ces innombrables petits magasins où nous nous sommes arrêtés pour acheter une bouteille d’eau, ou même boire un chaï, un thé noir, mélangé avec du lait et des épices. Tout à fait délectable. Ici, nous sommes à quelques 70 km de Pushkar, notre destination du jour. Delhi – Pushkar, c’est environ 400 km, autant dire 8 heures de routes chaotiques !

 

Pushkar est une petite ville proche d’Ajmer. Nous avons passé juste une nuit pour reprendre notre road trip vers Jodhpur. Nous pensions pouvoir filer direct en une journée pour Jaisalmer notre destination, mais la difficulté de la conduite et la fatigue nous ont contraint à faire une halte supplémentaire à Jodhpur pour une nuit supplémentaire.

Sur la route, nous avons pris un break en déjeunant dans ce petit ‘bar’. Nous ne savons pas trop ce qu’il y avait dans nos assiettes à 20 roupies (environ 0.30€) le plat, mais c’était en tous cas délicieux.

 

 

La route continue, nous nous approchons du désert vers Jaisalmer. Pas toujours évident de trouver des panneaux de directions, mais celui-ci ne nous fût pas très utile.

 

Arrivé à Jaisalmer, nous avons la chance de dormir un nuit dans un palais du Maharajah transformé en hôtel. Ceci est le hall d’entrée qui mène à notre chambre

 

Comme vous pouvez le voir, le lieu est magique

 

Nous avons presque l’hôtel pour nous seuls. Les opportunités photos ont été nombreuses

 

Avec un coucher de soleil tout à fait superbe

 

Au matin dans la salle des petits déjeuners, même dans les grand palace, le côté kitch de l’Inde est là. Ceci est une photo du plafond avec quelques boules de Noël, en plein mois de février… hum.. c’est une autre culture 🙂

 

C’est l’heure du départ pour le trek dans le désert. Nous quittons le palais du Maharajah

 

C’est au Fort de Jaisalmer que nous démarrons

 

 

Faire un road trip avec sa propre voiture a de multiples avantages mais aussi un inconvénient majeur : que faire de la voiture quand on ne s’en sert pas ? Il n’existe pas de parking surveillé en Inde. Heureusement, l’hôtel a bien voulu nous la garder pour ces deux jours. Elle est resté en bonne compagnie comme vous pouvez le voir !

 

 

Papu et Lalu étaient nos 2 compagnons pour 2 jours, après la visite de deux villages du désert, nous avons rencontré et chevauché ces deux dromadaires dans les dunes de Jaisalmer

 

Notre ‘camel driver’ fort sympathique nous a d’abord guidé avec les deux dromadaires encordés puis un troisième nous a rejoint pour que nous puissions chacun avoir notre propre chameau.

Le désert indien n’a rien à voir avec le Sahara mais il n’en est pas moins intéressant. Il est principalement constitué de ‘brousse’, du moins ce que j’imagine de la brousse africaine, avec quelques arbres et arbustes dans un paysage de poussière, puis apparaissent quelques dizaines, voire centaines d’hectares de dunes au sable fin. En voici deux exemples

 

Les opportunités photos sont nombreuses comme vous pouvez le voir

 

 

Puis nous sommes parti du désert pour rejoindre Jaisalmer que nous avons visité, et passé la nuit dans la Guest House Fifu, un peu excentrée mais tout à fait confortable et charmante.

 

C’est déjà la moitié du road trip dans le Rajasthan, nous avons repris notre route, la même qu’à l’aller, pour cette fois ci  nous arrêter plus longuement dans la ville de Jodhpur, environ 300 km et 5 heures de route. C’est dans cet hôtel que nous sommes restés 3 nuits.

 

De nouveau sur la route pour Jaipur cette fois, ainsi qu’un bouchon de plus de 2 heures près de la ville d’Ajmer. On ne saura jamais pourquoi tout était bloqué. C’est l’Inde. 350 km, 8 heures de route

 

Nous sommes arrivés tard à Jaipur, et malheureusement un grand nombre d’hôtels étaient déjà complets. Nous avons donc choisi un peu par dépit un hôtel très cher ou d’ailleurs les propriétaires n’étaient pas très aimables. Nous sommes seulement restés une nuit puis nous avons trouvé une autre guest house, cette fois-ci bien plus familiale et tout à fait confortable.

 

 

Après deux jours et demi à Jaipur, c’est à nouveau l’heure du départ pour rejoindre Delhi, la fin du road trip.

 

Sur la route

 

Enfin de retour grâce à la petit Suzuki Alto, parfaite pour ce genre de voyage, elle peut se faufiler partout.

 

Une journée et demi à Delhi ou nous avons visité le Red Fort et où Tom a tenté la street food, le matin. Je n’ai pas osé… et j’ai bien fait car c’était très épicé mais bon parait il.  Un repas à 15 roupies (environ 0.22€).

 

Et c’est l’heure du départ pour le Sud, Goa. Comme vous pouvez le voir, il est fait beau et très chaud. Surprenant quand on sait qu’il gèle en France

 

 

Nous avons trouvé une guest House dans la ville de Penjin, très accueillante et spacieuse.

 

Après avoir loué deux scooters, très pratiques à Goa, nous sommes allés sur une île pour visiter, voir des palmiers, entre autres. C’est à quelques mètres de ce dernier que nous avons aussi fait la connaissance d’un serpent jaune et vert de 2m50 de long très agressif qui a tenté de nous attaquer ! Une chose à retenir pour l’Inde, ne jamais se balader dans les champs humides sous 34°C en short et en tong ! Une belle frayeur.

 

Nous avons aussi l’opportunité et la chance de faire une visite guidée en pirogue en plein cœur d’une réserve d’oiseaux migrateurs.

 

Le scooter à Goa, c’est sans casque, sauf sur les axes routiers importants. Une aubaine pour avoir un peu d’air frais. Définitivement la meilleure façon de découvrir la ‘ville’.

 

 

La plage paradisiaque. On n’a pas su la température de l’eau mais je peux vous dire qu’elle était bonne.

 

De retour à la guest house sur notre terrasse

 

Avant de partir en Inde, je n’étais pas très fan des fruits exotiques. Et bien, c’est probablement car je n’ai jamais réellement mangé de fruits exotiques avant ! Ces fruits pressés étaient tout simplement fantastiques

 

Juste un coucher de soleil en buvant une bière sur la plage.

 

Sans commentaire la couleur de mes chaussures 🙂

Notre dernière journée à Goa, il fallait qu’on sirote un jus de noix de coco frais. 🙂

Et c’est le départ de Goa à Bombay, puis de Bombay à Londres et enfin Londres Paris. 24 heures de voyage

 

Nous sommes rentrés un dimanche. Notre première envie était de manger français, de manger du bœuf et du fromage. Nous sommes donc allé au marché pour nous concocter un bon déjeuner : Onglet de bœuf, salade, Comté affiné 32 mois et bouteille de Bordeaux. Une belle conclusion pour ce fabuleux voyage.

 

Ces photos de mon Iphone ne sont qu’un avant goût de autres photos. N’hésitez pas à y jeter un œil.

Le site de Thomas Monnier : www.thomasmonnier.com

Et le mien Louis Thibaud Chambon : www.ltchambon.com

 

9 thoughts on “Recit d’un voyage en Inde avec un Iphone”

  1. Cooooool… Comme quoi des fois un iPhone suffit des fois….
    Mais juste un bémol, les chaussures, jaunes!!!! Voyons ;-))

  2. Il est assez agréable d’avoir un regard moins « technique ou parfait » avec le iPhone, mais qui va finalement illustrer d’une autre façon votre voyage, sans jamais perdre cet œil attentif à la découverte, de nouveaux lieux, de goûts exotiques et de tout ce qui fait la richesse d’un pays. Opération bien réussie !!!

    Il y a déjà quelques années, j’ai eu le plaisir de parcourir en votre compagnie « le territoire de la Défense » un peu votre monde, à la découverte des points de vue plus étonnants les uns les autres et on voyait que cette aventure pour trouver les instants magiques proposés par la lumière, n’allait pas s’arrêter là.

    Belle aventure les gars bravo et à une prochaine

  3. @Fred : J’adore ces chaussures 😉
    @Eole : Je suis content que tu aies pu lire cela entre les lignes 🙂
    @ Julian : Merci Julian, ce serait avec plaisir qu’on puisse à nouveau partager quelques moments photos ensemble. Merci de ton passage.

  4. Mec je souris à chaque fois que je visite cette page!
    Quelque part c’est ici que je revis pleinement notre voyage. Merci pour ces photos!

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.